Comment ImageXpert a quintuplé son équipe – la vision d’une employée

Oups… J’espère que vous n’avez pas seulement lu le début du titre avant de cliquer, parce que nos trucs et astuces pour recruter en pleine pénurie de main-d’œuvre, c’était dans le dernier article de blogue de Marie-Pierre.


Ce que je voulais vous partager ici, c’était plutôt mon expérience du point de vue d’une «ancienne future employée». Parce que je sais que vous vous demandez probablement:

  • Est-ce que ça fonctionne vraiment toutes les belles stratégies de Marie-Pierre pour recruter?

  • Est-ce qu’on (les nouvelles employées) était juste des personnes qui avaient besoin d’une job au bon moment?

  • Est-ce que t’avais vraiment d’autres choix que de venir travailler pour ImageXpert?

La réponse c’est oui. J’avais le choix, même l’embarras du choix, et je vais vous révéler les réflexions qui m’ont traversées l’esprit au moment de postuler. (C’est pas mon genre de me dévoiler de même, faut vraiment que je l’aime ma job!).


Faisons un petit retour dans le temps en septembre dernier. J’étais à la recherche d’un emploi. De mon côté, il n’y avait rien qui pressait au niveau financier, alors mon petit côté rêveur préférait attendre de trouver LA job de rêve. T’sais, celui qui te donne envie de te lever, MÊME le lundi matin?


Surprise, surprise… Malgré l’abondance des offres d’emploi, imaginez-vous dont que ça été un peu plus difficile que prévu de trouver quelque chose qui me faisait vibrer!


Étant quand même de nature positive, j’ai été un peu découragée pendant UNE soirée (et probablement un peu beaucoup désagréable, mais chut!) Pauvre mon chum… qui, pour m’aider à y voir plus clair, a fait des petites recherches à ma place. Il est tombé sur une page Facebook de recherche d’emplois.


Là-dessus, les employeurs publient le texte de leurs offres d’emplois… Honnêtement, je ne les ai pas tous lus, parce qu’on va se le dire : c’est un peu plate de lire des offres d’emploi qui disent toutes la même chose à quelques mots près.


C’est moi qui vous le dis, pis connaissez-vous la meilleure? J’ai étudié en RH! Alors, imaginez comment ça peut sembler ordinaire pour des gens qui n’ont aucun intérêt ni déformation professionnelle en la matière.


J’ai juste scrollé, en espérant trouver quelque chose qui me semblait pas pire. Pis BAM!

À travers tous les textes, je suis tombée sur une vidéo : celle d’ImageXpert. Ma curiosité était piquée x 1000. Je me suis dit: faut que j’en apprenne plus sur cette compagnie-là. Pour vrai, allez l’écouter, c’est tellement invitant! C’est comme ça qu’on devrait attirer du monde… En tous cas, qu’on m’attire, moi!


Ça fait que j’ai envoyé mon CV. C’était une candidature sans trop d’espoir, car je n’avais teeeeellement pas le profil recherché. ImageXpert cherchait un(e) stagiaire pour être assistant(e) numérique. Mais je me suis dit, ils veulent engager une personne. Je suis une personne. J’ai rien à perdre!


Alors, j’ai quand même osé me présenter, en expliquant brièvement ce que je voulais qu’ils m’apprennent durant ce stage… et ça a marché! J’avais une invitation à une entrevue.


J’étais teeeeellement excitée, mais j’avais teeeeeellement d’insécurités. Voici donc, en toute sincérité, les petits doutes intérieurs que j’avais à ce moment-là :

  • Il m’semble que c’est louche… Trop beau pour être vrai.

  • C’est quoi le problème? Ils n’ont pas eu d’autre candidature?

  • C’est ça, ils n’ont pas compris ce que je voulais!

  • Pourtant, leur site internet à l’air pas pire.

  • L’équipe a l’air le fun.

  • Je pense que c’est legit, je vais y aller pis je verrai.

  • Au pire, c’est juste pour 6 mois.

Vous savez quoi?


Je réalise aujourd’hui que si j’ai eu automatiquement ces craintes-là parce qu’on ne m’a jamais offert une job aussi nice. Dans mes emplois précédents, y’avait parfois une petite pogne, une petite déception et ça m’avait échaudée.


Pourtant, cette fois, tout était authentique. J’ai tellement envie de rester que mes 6 mois de stage se sont heureusement transformés en poste régulier et que j’ai eu assez confiance pour envisager de m’établir dans la région, de façon permanente.


Pourquoi je m’ouvre comme ça sur mes insécurités ?

  1. Parce que si j’avais ces freins en tête, vos futurs candidats ont probablement les mêmes (encore plus forts s’ils sont nature anxieuse).

  2. Parce que même pour la plus belle des entreprises, les gens auront toujours des doutes. Alors, imaginez lorsque l’offre d’emploi est moyennement attirante. Personne n’y échappe.

  3. Pour faire prendre conscience que vos candidats ont des craintes et qu’il faut les adresser dès le départ.

  4. Même après avoir reçu un C.V. et passé votre candidat en entrevue, le travail n’est pas fini, loin de là: Vous devez continuer à séduire votre candidat, et c'est ce qu'ImageXpert a fait pour moi.

Voici donc, en bonus ma petite liste non exhaustive de tout ce qui m’a donné envie de rester parce que, je vous le confirme, ImageXpert a le don pour nous faire sentir chez nous dès les premiers instants. C’est pas compliqué, notre taux de rétention est de… 100%, rien de moins!

  • L’accueil par la belle Roxanne lors de mon entrevue. Comme à son habitude, elle m’a offert un verre d’eau, un latté ou même un smoothie… et elle ne savait même pas que je venais pour une entrevue!

  • L’offre de stage que m’a proposée Marie-Pierre. Un emploi adapté pour moi, mes forces et mes besoins! Elle m’a d’ailleurs fait faire un test de forces pour bien me connaître (un test auquel il n’y a d’ailleurs pas de mauvaises réponses, seulement des talents qui ressortent et nous aident à mieux comprendre les besoins d’une personne pour comprendre ce qui la fait vibrer et ce dont elle a besoin pour se sentir épanouie).

  • Une flexibilité d’horaire qui me permet de concilier mes obligations personnelles et professionnelles.

  • Une équipe soudée et positive. À ma première journée, nous avons dîné ensemble. Les filles étaient vraiment intéressées à me connaître.

  • Une machine à café et des petites collations (ben oui, je suis achetable de même).

  • Un milieu de travail lumineux!

Même après avoir reçu un C.V. et passé votre candidat en entrevue, le travail n’est donc pas fini, loin de là! Vous devez continuer à séduire votre candidat durant son entrevue et son intégration.

Bref! Les bottines doivent aussi suivre les babines pour que les gens aient envie de rester avec vous. La première impression est décisive pour réussir à intéresser une personne à joindre votre équipe, mais la culture de votre entreprise, au quotidien, le sera encore plus. Allez-y, osez sortir du lot!


Besoin d’aide pour mieux comprendre votre unicité et faire ressortir votre authenticité dans vos communications? Prenez rendez-vous avec notre équipe d’expertes!